Devis garantie décennale Domoticien

Remplissez le formulaire ci-dessous, obtenez plusieurs devis et comparez gratuitement les assurances décennales

Votre entreprise
Votre besoin en garantie décennale

DOMOTICIEN

Vos coordonnées

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM


programmation de la domotiqueOBTENEZ LA MEILLEURE OFFRE, obtenez plusieurs devis pour souscrire votre assurance décennale installateur en domotique

Avoir des qualités de formateur, comprendre le fonctionnement d’équipements modernes, rendre la maison plus intelligente… le métier de domoticien est à la fois technique, mais également dans l’accompagnement et le conseil ! En tant que domoticien, vous pouvez travailler dans des bureaux d’études techniques, dans les travaux publics, auprès des installateurs en télécoms, ou dans le privé. Parce que votre métier fait appel à des compétences variées, vous avez tout intérêt à bien vous informer sur les risques qui menacent votre activité professionnelle. Tour d’horizon des assurances essentielles au métier de domoticien.

Le métier de domoticien

Le domoticien est un technicien de haut niveau qui a pour rôle d’installer des équipements de domotique dans des logements, des immeubles ou des espaces commerciaux pour les rendre plus intelligents et plus confortables. Ce spécialiste de l’électronique et de l’informatique réfléchit également à des solutions pouvant rendre les habitats plus écologiques. Il conçoit et propose des solutions techniques qui permettent de contrôler et de programmer de manière automatique et à distance. Par exemple, le déclenchement de l’arrosage automatique lorsque le temps est trop sec, la mise ne route de la chaudière programmée via une application et l’allumage des éclairages et l’activation du système d’alarme d’une télécommande ou via internet.

Dans un premier temps, le domoticien doit identifier les besoins du client et lui remettre un devis. Le contrat signé, il peut commencer à superviser le travail des dessinateurs d’études. Ce professionnel doit surveiller de très près la réalisation des plans et l’avancement des travaux afin de procéder à la mise en service de l’installation. Pour exercer ce métier, il faut s’y connaître en électricité, en climatisation, en chauffage, en informatique, en télécommunication et en électronique. Il faut également avoir une très bonne connaissance de l’anglais, car la plupart des notices sont rédigées dans cette langue. Enfin, soulignons que ce professionnel est également responsable du confort thermique, acoustique ou visuel.

Les risques du métier de domoticien

Comme le domoticien est un professionnel chargé d’automatiser certains gestes de la vie quotidienne et domestique, il doit aussi assurer la sécurité des personnes que ce soit dans une maison individuelle, un immeuble collectif ou un bureau. Il est tenu de conseiller les clients en fonction de leurs besoins, mais il peut arriver qu’il fasse une erreur. Si vous donnez les mauvais conseils ou procédez à une installation qui met les occupants en danger, votre responsabilité sera engagée. Cela peut également soulever des litiges avec des tiers, des clients, des collaborateurs et des fournisseurs.

Imaginez un client qui ne peut accéder à son habitation parce que ses équipements domotiques ont été mal installés ou encore qu’un cambrioleur pénètre chez lui parce que le système de programmation à distance de l’alarme est défectueux. Il peut aussi arriver que les équipements installés ne soient pas bien calibrés et qu’ils fassent exploser les factures d’énergie, au lieu de les réduire.

Par ailleurs vous effectuez des travaux sur les installations électriques qui représentent une installation sensible pouvant provoquer un court-circuit ou pire un incendie.

C’est pourquoi vous devez souscrire deux garanties majeures, l’assurance décennale qui va couvrir vos travaux pour une période de 10 ans, aussi bien sur des dommages mettant les occupants en danger, que pour des sinistres rendant le bien impropre à destination. La seconde garantie est l’assurance RC Pro cette dernière est essentielle pour vos activités de conseils et va couvrir l’ensemble des préjudices financiers ou moraux qui peuvent en résulter.

Les métiers connexes