accueil Garantie-decennale.com > Guide pratique > Sous-traitance : fonctionnement de la garantie décennale

Assurance décennale et sous-traitants

fonctionnement de l'assurance en cas de sous traitance

La sous-traitance dans le bâtiment est légion, à tel point qu’elle est souvent considérée comme le second matériau après le béton. Cependant sous-traiter ne dégage pas le constructeur de ces obligations légales envers son client final. A travers cet article, nous allons passer en revue les éléments essentiels à retenir.

Ce que dit la loi

Au regard de la loi, une entreprise du BTP, qui fait appel à un sous-traitant pour réaliser des tâches précises lors de l’exécution d’un chantier, est responsable de l’ensemble des dommages qui pourraient découler de cette sous-traitance. Le sous-traitant, n’est pas soumis à la loi Spinetta et par conséquent n’est pas soumis au dispositif de garantie décennale.

Le contrat de sous-traitance est régit par le droit commun. Il peut simplement s’appuyer sur un accord oral.

Ainsi le sous-traitant, même s’il ne sera pas tenu par le maître d’ouvrage de procéder aux réparations, n’en sera pas moins responsable aux yeux de la loi, si l’entreprise qui a sous-traité une partie de son chantier démontre sa faute.

Ce que vous pouvez faire en tant que donneur d’ordre

En tant que donneur d’ordre, même si vous sous-traiter une partie de votre chantier à un entrepreneur de confiance, vous devez non-seulement être en mesure de contrôler la qualité des prestations réalisées. Mais vous devez aussi suivre l’ensemble de la réalisation du chantier.

Il est donc très utile, de stipuler contractuellement, vos attentes en matière de réalisation sur l’ouvrage, en cas de défaut, il vous sera plus facile de vous retourner contre le sous-traitant.

De plus, rien ne vous empêche d’exiger de l’ensemble des sous-traitants avec qui vous travaillez, qu’ils possèdent une assurance décennale et qu’ils vous en apportent la preuve avant l’ouverture du chantier.

Ce que vous devez vérifier en tant que sous-traitant

Il existe une assurance décennale sous-traitant, ainsi si votre activité professionnelle n’est basé que sur ce type de contrat, vous pouvez facilement être amené à décider de souscrire cette forme simple et rassurante de la décennale.

Cependant, il est essentiel de noter que ce contrat ne vous permet pas de faire des travaux couverts par la garantie décennale de votre propre chef.

Par ailleurs, le contrat d’assurance décennale dédié aux sous-traitants n’est pas fondé sur la loi Spinetta, ainsi il n’existe pas de niveaux de garanties minimums et c’est la compagnie d’assurance qui fixe ses règles.

Il est donc particulièrement utile de vous renseigner avec soin, car si votre responsabilité est démontrée dans le cadre d’un sinistre, vous êtes susceptible d’en assumer entièrement les réparations et comme votre protection est inférieure, vous êtes par défaut moins bien protégé.

TROUVEZ LA MEILLEURE ASSURANCE DECENNALE
COMPAREZ GRATUITEMENT