Garantie-decennale.com > Assurance décennale charpentier

Devis garantie décennale charpente bois et métallique

Décennale charpentier
<
remplissez une demande de devis d'assurance en ligne

Quelles assurances professionnelles pour un charpentier ?

En tant que charpentier vous avez l’obligation de souscrire à une assurance décennale au même titre que les autres professionnels du bâtiment. Cette dernière va couvrir pendant une période de 10 ans, l’ensemble des malfaçons et dommages qui pourraient survenir sur vos travaux de construction. Vous êtes soumis aux règles de la loi Spinetta et vous devrez fournir une attestation d’assurance au maître d’œuvre avant l’ouverture du chantier.

Vous réalisez aussi bien des travaux de charpente traditionnelle, que la construction de maison en ossature bois ou encore des travaux de charpente métallique pour des immeubles, des hangars ou des bâtiments commerciaux.

Le charpentier réalise parfois des travaux de couverture, de bardage et d’étanchéité, principalement lorsque la couverture est directement intégrée à la charpente. Dans le cas contraire vous travailler étroitement avec le couvreur et le menuisier.

Les travaux de charpente demandent également un suivi par un architecte et sont aussi important que les fondations d’une maison.

Quels types de dommages peuvent survenir sur une charpente ?

Le dommage principal est bien entendu l’effondrement ou l’affaissement de la charpente qui pourraient mettre en péril la vie des occupants, entrainant des préjudices graves et rendre le bâtiment impropre à sa destination.

Il est donc essentiel pour un charpentier de souscrire une assurance décennale, tant le coût relatif à la réparation des dommages sur un ouvrage peuvent s’avérer faramineux. Vous devrez également indemniser les occupants.

Quel est le prix d’une assurance décennale charpentier ?

Le tarif d’une RC décennale charpentier va varier en fonction de nombreux critères, mais pour vous donner un ordre d’idée, vous devez vous attendre à une fourchette de prix allant de 1700 euros pour un artisan seul ou un auto-entrepreneur, réalisant un chiffre d’affaire inférieur à 50 000 euros par an et n’ayant jamais eu de sinistre responsable, jusqu’à 3000 euros pour une entreprise de charpente avec plusieurs employés et réalisant un chiffre d’affaire de 250 000 euros par an.

S’il vous est impossible d’obtenir une assurance entreprise, vous pouvez vous adresser directement au Bureau Central de Tarification (BCT) ou passer par une société de courtage spécialisée.

Quelles assurances complémentaires sont utiles au charpentier ?

Ces assurances viennent compléter efficacement votre assurance décennale charpentier, notez toutefois que la TRC est inutile si vous êtes sous traitant.